Conferences

INFORMATIONS PRATIQUES
Date, Lieu
Mercredi 9 Janvier 2019
8h30-10h30
Paris




Collaborateur Augmenté
09 Janvier 2019 - Paris

JE M'INSCRIS

OK
J'accepte les CGU
Jean Francois Duroc, Innovation Officer chez Technip et Pilote du Do Tank propose les objectifs suivants
 
Jean-François DUROCH - Innovation Manager, TECHNIP
Proposition de  Creation d'un  DO TANK ''Collaborateur Augmenté''

Bonjour A tous,
Je propose la creation d un DO TANK avec pour objectif de nous structurer pour pouvoir à l'issue de nos discussions etablir les principes de fonctionnement dans la réalisation de projets ou POC (système intégré) montés en collaboratif entre des end-users/sponsors (membres de l IMA) d’un côté et des porteurs de projets/techno providers de l’autre (acteurs innovants, startups, PME).

La thematique qui me semble regroupera et interessera le plus de end-users/sponsors et pour laquelle il sera possible de trouver des sujet de POC generiques entre plusieurs societes est la thematique du "Collaborateur augmenté" : 
De nombreuses nouvelle technologies apparaissent aujourd’hui sur le marché via des PME, startup ou spinoff de centres de recherche permettant ‘D’AUGMENTER LES CAPACITES COGNITIVE OU PHYSIQUE DES COLLABORATEURS’ ces technologies peuvent être déployées dans presque tous les métiers et quelque soit le domaine d’activité des entreprises. (La Robotique, la vision assistée par ordinateur, l AI, la VR, AR, les outils optimisation, de visualisation, de simulations. Etc…)


Un collaborateur augmenté utilise dans son travail au quotidien ces technologies auxquelles son entreprise lui donne accès. Ce qui lui facilite ses taches, réduit les risques de son métier, et lui permet de se concentrer sur les activités a plus haute valeur ajoutées. 

L’intérêt pour les end-user sponsor : tester un concept ‘collaborateur augmenté’ à moindre cout en mutualisant le support financier et en ‘débuggant’ en commun des sujets d’intégration (ex. mise en œuvre d’une interface Homme machine, intégration dans le SI, choix fournisseur et intégrateur, accès mutualisé a écosystème sous-traitant). Le travail en commun permet aussi l'acquisition des savoir qui seront necessaire au deploiement chez chacun des participants.

L’intérêt pour les porteurs de projets/techno provider : avoir accès à des cas d’usage concret des sponsors, démontrer la faisabilité de leur solution, s’ouvrir les marché des end-users, accès a des opérationnels métiers en mode ‘bac a sable’ 
quelques exemples de technologies et de métiers qui peuvent être "augmentés"
 
Un Ingenieur calcul : va utiliser des algorithme de machine learning pour accélérer les calculs numériques qu’il doit mener dans le cadre de son travail – analyses de cas de chargements qui peuvent prendre parfois plusieurs jours pour 1 seul calcul alors qu il existe des algo ML permettant de remplacer le calcul déterministe pas-a-pas par de la statistique avec des dégrés d’erreur marginaux grâce à l’apprentissage (COGNITIF)

Une manager : va utiliser un algorithme d’analyse sémantiques pour classer ses emails par ordre de priorité, par sujet, en fonction de la période d’activité en cours (ex. préparation budget, période de recrutement, analyse des ventes …) (COGNITIF) 

Une secrétaire de direction : va utiliser une outil d’optimisation multi contraintes/multicritère pour établir les créneaux de réunions communs, les lieux et conditions de réunion (presentiel, remote) entre différents directeurs (COGNITIF) et/ou visiteurs

Un technicien maintenance : va relever l’ensemble de sa visite d’inspection de manière numérique sur la base d’un plan d’action établis en amont et spécifié par le bureau des méthodes de son entreprise, l’ensemble des opérations terrain est trackée et documenté pour certification (COGNITIF)

Un technicien : va utiliser une cobot ou un exosquelette pour réaliser sur site de production des taches pénibles (ex. levage d’équipement et positionnement précis en montage, maintient de posture pour travail en hauteur, augmentation couple d’effort sur serrage, déplacement autonome de charge) (PHYSIQUE)

Un technicien : va être assisté dans son opération de maintenance par un assistance vocal qui va lui apporter les informations technique nécessaires au moment désiré pendant l’opération de maintenance – cet assistant va par ailleurs enregistrer les interventions faites sur l’équipement réparé pour en garder non seulement la traçabilité mais aussi permettre une analyse des cause des défaillance les plus fréquente et de la méthode de réparation la plus efficace. (COGNITIF)

Un collaborateur va pouvoir établir un cartographie de ses savoir-faire et compétences par analyse sémantique de l’ensemble de ses interactions métiers – rapport émis, email envoyées/reçu, intervention Réseau social de l’entreprise, meeting etc.. ; et faire valoir cette cartographie auprès de sa direction ou de sa RH en évolution de compétence/séniorité. (COGNITIF)
Etc… etc… 

DO TANK - Première réunion - 9 janvier 2019 
Dans un premier temps il conviendra dans le do tank d’établir la façon dont les sponsors Membres de l IMA vont
  • identifier leur cas d’usage commun
  • Sélectionner ceux qui ont des critère de généricité suffisant pour permettre que 2 ou 3 end-user souhaitent s’associer
  • Sourcer le porteur de projet (techno provider, acteur innovant)
  • Définir avec le porteur le scope of work de projet POC
  • Etablir les grand principes de pilotage de projet (à contractualiser par un contrat type) et de valorisation des projets (IP, exploitation commerciale)
Pour cette phase, je peux apporter un feedback sur la pratique de Technipfmc en projets collaboratifs et leur contractualisation simple. J invite donc les personnes interessées qui souhaitent p
Retour Accueil Contact Mentions légales Twitter Innocation Makers Digital LinkedIn